1) Les nombres entiers

Un $\color{blue}{\textit{nombre entier}}$ est un nombre qui n’a pas de partie décimale ou une partie décimale nulle. Un nombre entier sert à dénombrer ou compter des objets ou des individus.

On distingue deux types de nombres entiers :

Le premier entier naturel est $0$ et tout entier naturel $n$ possède un successeur $n+1$. L’ensemble des nombres entiers naturels est infini et se note $$\color{red}{ \N = \{ 0, 1, 2, 3, …\} }$$

Le « N » provient du mot « naturel » et les accolades désignent « l’ensemble ». On écrit alors :
$3\in \N$ et on lit « $3$ appartient à $\N$ »
$-2,5 \notin \N$ et on lit « $-2,5$ n’appartient pas à $\N$ »

On note $\N^{*} $, l’ensemble $\N$ privé de 0. Ainsi $0\in\N$ et $0\notin\N^{*}$. $$ \N^{*}= \{1, 2, 3, … \}$$

Les nombres entiers relatifs sont : $ …, -3, -2, -1, 0, 1, 2, 3, … $ dont l’ensemble est noté généralement $$\color{red}{\Z= \{…,-3, -2, -1, 0, 1, 2, 3, … \} }$$ On note $\Z^{*} $, l’ensemble $\Z$ privé de 0. Ainsi $0\in\Z$ et $0\notin\Z^{*}$. $$\Z^{*} = \{ -3, -2, -1, 1, 2, 3, … \} $$
Le « Z » provient de l’allemand « zahl » qui signifie « nombre ».

On distingue trois types de nombres entiers relatifs :

Le nombre nul : $0$.

Les nombres entiers positifs sont composés d’un signe $+$ et d’une distance à zéro, qu’on appelle aussi la valeur absolue. Par exemple : $+5$ est entier positif, situé à 5 unités (à droite) de 0, donc sa valeur absolue : abs($+5$) $=\abs{+5}=5$.

Les nombres entiers négatifs sont composés d’un signe $-$ et d’une distance à zéro. Par exemple : $-3$ est entier négatif, situé à 3 unités (à gauche) de 0, donc sa valeur absolue est : abs($-3$) $=\abs{-3}=3$.

Remarque : Comme les parenthèses, les opérations à l’intérieur d’une valeur absolue sont prioritaires. Par exemple : $$-5+\abs{-7+5}=-5+\abs{-2}=-5+2=3$$

2) Représentation graphique

les nombres entiers relatifs jalonnent la droite graduée comme des bornes kilométriques

3) Comparer des nombres relatifs

  • Si deux nombres relatifs sont tous les deux positifs, alors ils sont rangés dans l’ordre naturel.
  • Si deux nombres relatifs sont de signes contraires, alors le plus grand des deux est le nombre positif.
  • Si deux nombres relatifs sont tous les deux négatifs, alors le plus grand des deux est celui qui est le plus proche de $0$, c’est-à-dire celui qui a la plus petite distance à $0$

4) Distance entre deux points sur la droite graduée

Soient A et B deux points d’une droite graduée, d’abscisses respectives $x_A$ et $x_B$. Alors la distance entre les deux points A et B est donnée par : $$\textrm{dist}(A,B)=AB=\abs{x_B – x_A}$$